Recent books in English we like

Here are some recent books in English we recommand in Intelligence:

- Clark Robert & Mitchell William (2016), Target-centric network modelling, Sage CQ Press

- Lowenthal Mark & Clark Robert (2016), The 5 disciplines of intelligence collection, Sage CQ Press

- Heuer Richards & Pherson Randolph (2015), Structured Analytic Techniques, Sage CQ Press

- Prunckun Hank (2015), Scientific method of inquiry for intelligence analysis, Rowman & Littlefield

- Arcos Ruben & Pherson Randolph (2015), Intelligence communication in the digital age, Palgrave Pivot

- Waltz Edward (2014), Quantitative Intelligence Analysis, Rowman & Littlefield

- Major James (2014), Communicating with intelligence: Writing and briefing for national security, Rowman & Littlefield

- Lahneman and Arcos (2013), The art of intelligence, Rowman & Littlefield

- Pherson Hibbs Katherine & Pherson Randolph (2013), Critical thinking for strategic intelligence, Sage, CQ Press

- Prunckun Hank (2012), Counterintelligence: Theory and Practice, Rowman & Litlefield

Clark Robert & Mitchell William (2016), Target-centric network modelling

Titre: Target-Centric Network Modelling

Sous-titre : case studies in analysing complex intelligence issues

Editeurs : Robert M. Clark et William L. Mitchell

Thème : analyse

Année de parution : 2016

Isbn : 978-1-4833-1698-7

Editeur : Sage CQ Press (www.cqpress.com)

Prix : $55.

Nombre de pages : 265

Point(s) particulier(s) : livre d'études de cas

Contenu : Ce livre évoque l'analyse du renseignement dans sa dimension des réseaux et comment modéliser des fonctionnement de réseaux humains et thématiques en ciblant un thème en particulier.

La première partie présente des apports méthodologiques.

La deuxième partie présente différentes aspects de l'analyse selon les objectifs à atteindre : bien définir le problème avec un chef qui exprime mal son besoin ; décomposer les différentes composantes de l'analyse ; modéliser ; ou encore, une approche collaborative de la résolution de problème.

Auteurs : Robert M. Clark, enseigne et a enseigné dans différentes Universités, comme au Maryland University College. Il a servi dans la US Air force et à la Cia, il a également écrit 3 livres dont « A Target-Centric Approach » (dont la 4ème édition est sortie en 2013) et il critique ouvertement le Cycle de l'Information.

William L. Mitchell, Officier de renseignement dans l'armée Danoise, il a été projeté sur différents théâtres d'opérations et il a également pris le temps de passer un doctorat en Sciences Politiques. Il s'intéresse beaucoup aux aspects cognitifs et peut ainsi proposer une réflexion indépendante, riche et puissante.

Il a donné une présentation remarquée en juin 2015 à Washington DC, à l'Iafie, (International Association For Intelligence Education – www.iafie.org), ayant pour titre « Come what may: Preparing the Next Generation to Master Change itself », avec un slogan qui évoque bien son état d'esprit : « Aucune situation n'est statique, c'est un état physique et cognitif en devenir permanent ».

Lecteurs intéressés : ce livre - en américain, sans version française - intéressera principalement les praticiens et les enseignants dans les domaines de l'intelligence, de la sécurité nationale et des sciences politiques, qui veulent tester ou faire tester des compétences et en acquérir et faire acquérir de nouvelles. Le lecteur qui cherche à se frotter à la pratique aura alors le choix entre plusieurs études de cas. Il sera incité à mener l'étude en six étapes et en un ensemble de sous-parties, pas à pas. La méthodologie pour mener ces études de cas est décrite sur plus de trente pages de texte et d'illustrations (chapitre 2).

Les études de cas portent sur des situations politiques, militaires, technologiques, sanitaires et de police.

Avis de Pascal Frion :

Ce livre d'études de cas, permet au lecteur de se projeter et de s'entrainer. Les thèmes sont élaborés pour un niveau de complexité élevé, qui correspondra à des personnes de niveau confirmé plutôt que débutant.

Chacune des douze études de cas comprend : les objectifs éducatifs, la description d'une tache à accomplir, des abréviations et acronymes, un scénario et certains sont également suivis de rapports d'intelligence et de lectures supplémentaires suggérées.

Ce livre est en rupture avec l'analyse linéaire et analytique classique des ouvrages sur l'intelligence, car il ne prend pas chaque information séparément les unes des autres, mais au contraire, tente de modéliser des relations pour un ensemble pertinent d'informations, afin d'aborder un univers cohérent en devenir.

Les thèmes des études de cas semblent éloignés des thèmes d'entreprises, mais pourront permettre aux milieu économique de se familiariser avec des études de cas dans différentes considérations de l'intelligence, avant de transférer cette compétences et ces méthodes au monde économique.

Ce livre sur l'analyse de l'information apparaît en écho au livre de Lowenthal et Clark sur la collecte d'information, paru chez le même éditeur, la même année.

Lowenthal Mark & Clark Robert (2016), The 5 disciplines of intelligence collection

Titre: The 5 Disciplines of Intelligence Collection

Sous-titre : aucun

Editeurs : Mark M. Lowenthal et Robert M. Clark

Thème : renseignement

Année de parution : 2016

Isbn : 978-1-4522-1763-5

Editeur : Sage CQ Press (www.cqpress.com)

Prix : $63.

Nombre de pages : 232

Point(s) particulier(s) :

Contenu : 5 disciplines de l'Intelligence sont présentées : la Open Source Intelligence (Osint), la Human Intelligence (Humint), la Signals Intelligence (Sigint), la Geospatial Intelligence (GeoInt) et la Measurement And Signature Intelligence (Masint).

La Osint y est présentée avec différents aspects : sa qualité relative aux autres modalités d'acquisition, ses modes d'évaluation, son histoire récente, ses acteurs et son future.

La Humint est décrite avec des exemples, comme celui de la Dst avec le recrutement d'un agent au nom de code Farewell. Les thèmes suivants sont présentés : ce que la Humint collecte ; son histoire ; comment elle est gérée ; les systèmes Russes, Chinois, Anglais et Français ; les domaines où elle s'applique, et une vision de son future.

La Sigint est présentée de manière historique avec les différentes avancées majeures de la technique, accompagnées d'exemples.

La Geoint se présente également de manière historique, selon les besoins du moment. Puis, la Geoint est décomposée par ses attributs et ses composantes. S'en suivent son management, les systèmes d'une douzaine de pays dont la France, les cibles et finit par les tendances émergentes.

La Masint, est abordée par des définitions, un historique, son management, ses composantes et les information qu'elle traque.

Auteurs : Mark M. Lowenthal a 40 ans d'expérience dans la communauté de l'intelligence américaine à différents postes prestigieux tel que Assistant Director of Central Intelligence for Analysis and Production, il a également écrit 5 livres et plus d'une centaine d'articles et études. Il préside actuellement la Intelligence & Security Academy, un cabinet de formation et de consulting. Enfin, il est l'actuel Directeur Exécutif de l'Iafie, (International Association For Intelligence Education – www.iafie.org).

Robert M. Clark, enseigne et a enseigné dans différentes Universités, comme au Maryland University College. Il a servi dans la US Air force et à la Cia, il a également écrit 3 livres dont « A Target-Centric Approach » (dont la 4ème édition est sortie en 2013) et il critique ouvertement le Cycle de l'Information.

Le chapitre sur la Open Source Intelligence a été rédigé par Eliot A. Jardines, a travaillé près de trentes années à la Cia, à manager les informations collectées sur la Russie et l'Europe, et à collecter des informations pour les Usa et en relations avec ses partenaires étrangers.

Le chapitre sur la Human Intelligence a été rédigé par Michael Althoff, qui fut notamment le premier Assistant Director of National Intelligence pour les Sources Ouvertes, à la suite des recommandations après le 11 septembre.

Le chapitre sur la Signal Intelligence a été rédigé par William N. Nolte. Il est Research Professeur à l'Univerdité du Maryland, et a beaucoup travaillé dans ce milieu universitaire. Il a croisé cette activité avec une longue expérience dans diverses agences telles que la Nsa et le bureau du Directeur National de l'Intelligence.

Le chapitre sur la Geospatial Intelligence a été rédigé par Darryl Murdock et Robert M. Clark. Darryl Murdock a mené une carrière militaire dans l'armée de l'Air, puis il cofonda une société dans le domaine des Systèmes d'Information Géographique (Gis). Il travailla également dans différentes sociétés comme Eastman Kodak et Esri.

Le chapitre sur la Measurement And Signature Intelligence a été rédigé par John L. Morris et Robert M. Clark. John Morris a reçu le surnom de Mr Masint dans la Communauté de l'intelligence américaine, dans laquelle il a oeuvré pour promouvoir cette activité. Il a plus de quarante années d'expériences dans diverses agences de renseignement américaines.

Lecteurs intéressés : ce livre - en américain, sans version française - intéressera principalement les professionnels du « renseignement » d'Etat, ainsi que les enseignants et étudiants dans les domaines de l'intelligence, de la sécurité nationale et des sciences politiques. Ou simplement celles et ceux qui souhaitent découvrir et comprendre les différentes activités de l'Intelligence.

Avis de Pascal Frion :

L'intérêt pour l'intelligence économique d'entreprise réside en particulier dans les chapitres Open Source Intelligence et Human Intelligence. Le gros intérêt de ce livre est qu'il est conçu pour présenter des activités d'intelligence, avec une vision globale de la collecte d'information, en présentant 5 activités bien distinctes. Il intéressera également ceux qui veulent découvrir l'organisation du système américain, une sorte de « qui fait quoi », au chapitre 7.

Chaque chapitre reprend presque à chaque fois : des définitions, des applications, un historique, le management, des systèmes étrangers, les informations ciblées et une perspective pour le future, ce qui facilite la lecture combinée de ces différents types d'intelligence.

Ce livre ne dévoile pas de secret, d'ailleurs, il a été lu par la Cia et par d'autres agences au préalable afin d'éviter de telles fuites.

Ce livre sur la collecte d'information apparaît en écho au livre de Clark et Mitchell sur l'analyse de l'information, paru chez le même éditeur, la même année.

Prunckun Hank (2015), Scientific method of inquiry for intelligence analysis

Titre: Scientific Methods of inquiry for intelligence analysis

Sous-titre : aucun

Auteur: Hank Prunckun

Thème : Sciences politiques, renseignement, traités sous l'angle de la méthodologie

Année de parution : 2014 (seconde édition. Première édition - à succès - en 2010)

Isbn : 978-1-4422-2432-2

Editeur : Rowman & Litlefield (www.rowman.com et http://rowman.com/Catalogs/RLSPIES/ ou https://rowman.com/Action/SERIES/RL/SPIES)

Prix : ebook $44,99, Papier $45 et couverture rigide $85.

Nombre de pages : 369

Série / Collection : Spies (Security and Professional Intelligence Education Series). Cette collection s'attache à ne pas « parler » de renseignement à montrer comment le « pratiquer ».

Directeur de collection : Jan Goldman, enseigne à l'université de Georgetown à Washington DC. Il a notamment écrit un dictionnaire sur les mots de l'intelligence (Words of intelligence) en 2011 (seconde édition).

Point(s) particulier(s) : cette seconde édition inclut des révisions et des ajouts dans plusieurs chapitres ainsi que 4 nouveaux chapitres basés sur les dernières recherches de l'auteur. C'est un manuel pour pratiquer le renseignement et des histoires d'espionnage.

Contenu : 22 thèmes sont présentés. Certains sont spécifiques au renseignement d'Etat et à la sécurité, comme la manière de préparer un itinéraire sécurisé en 10 étapes. La grande majorité des autres chapitres a un intérêt plus direct pour l'intelligence économique : la présentation synthétique des grandes méthodologies de recherches (quantitative, qualitative, mix des deux et un ensemble de 11 autres approches spécifiques), l'analyse de contenu (profil psycho analytique, analyse thématique d'un discours, analyse thématique assistée par ordinateur, et analyse d'un corpus de discours) ; l'analyse qualitative avec 15 outils différents (dont le Swot, le Pest, la célèbre Analyse Comparée des Hypothèses de Richard Heuer (Ach), le 3ème oeil, la ligne de temps, le réseau). Un chapitre est également consacré à la mise en forme et à la présentation d'une restitution d'un travail, un autre à l'évaluation des risques et un à la contre-intelligence et un autre encore sur l'éthique.

Auteur : Henry (Hank) Prunckun (Ph.D) est « Associate Professor » en analyse et en intelligence à l'école de Police et de Sécurité, au sein de l'Université Charles Stuart à Sydney, en Australie. Né en 1954, il a effectué une large partie de sa carrière dans la Police avant de l'enseigner. Ses thèmes de prédilection sont le crime transnational, l'espionnage, le terrorisme, le trafic de drogue, le trafic d'armes et la cybercriminalité.

Lecteurs intéressés : anglophones, travaillant dans le domaine du renseignement, de l'intelligence économique, de l'analyse de l'information, ou simplement souhaitant découvrir et comprendre comment ces activités - si utiles aujourd'hui - sont menées.

Avis de Pascal Frion : ce livre intéressera les professionnels du renseignement d'Etat et de services de sécurité. Il a également un intérêt pour l'intelligence économique car il présente un nombre important de notions claires et de méthodes présentées dans le but de pouvoir être utilisées. Chacun des 22 chapitres présentés pourrait faire l'objet d'un livre spécifique. Le gros intérêt de ce livre est qu'il est conçu pour découvrir, comprendre et appliquer un ensemble de notions, sans se perdre dans une multitude de détails.

Heuer Richards & Pherson Randolph (2015), Structured Analytic Techniques

Titre: Structured Analytic Techniques

Sous-titre : for intelligence analysis

Editeurs : Richards J. Heuer Jr. & Randolph H. Pherson

Thème : outils d'analyse

Année de parution : 2015 (2ème édition)

Isbn : 978-1-4522-4151-7

Editeur : Sage CQ Press (www.cqpress.com)

Prix : $70.

Nombre de pages : 362

Point(s) particulier(s) : manuel très pratique pour le choix et l'apprentissage d'outils

Contenu : ce livre rassemble plusieurs dizaines d'outils qui couvrent les différentes phases d'un projet ou d'une organisation d'intelligence.

Chaque outil et chaque notion décrite est présenté de manière synthétique. La 3ème de couverture se déplie et synthétise en une large double page, l'ensemble des outils présentés.

Les outils vont de la taxonomie, à l'analyse de réseaux, aux matrices, à l'analyse de scenarii, à la génération d'hypothèses, à la vérification des nos suppositions, les indicateurs, la méthode Delphi et bien sûr la célèbre ACH (Analysis of Competing Hypoteses) développée par Heuer pour la Cia.

Auteurs : Richard Heuer est l'auteur en 1999 de Psychology of the Intelligence Analysis et a conçu l'outil ACH. Il fait partie de ce très petit club des personnes les plus influentes dans les méthodes et réflexions sur l'intelligence aux USA. Il couvre en particulier la dimension humaine de manière principale, ce qui est finalement assez rare parmi les nombreux ouvrages sur l'intelligence qui couvrent souvent l'organisation, l'informatique et les sciences politiques.

Randolph Pherson est plus jeune et est devenu un serial writer en intelligence. Il est très actif dans les conférences internationales et dispenses ses formations à l'international. Il est ainsi au fait des besoins des praticiens et a co-rédigé ce livre très didactique à cet effet.

Lecteurs intéressés : ce livre - en américain, sans version française - intéressera principalement les praticiens du renseignement.

Pour les enseignants, il est possible de demander d'accéder aux illustrations du livre sous plusieurs formats avec l'autorisation de les présenter.

Avis de Pascal Frion :

Ce livre est très pratique. Il a été imprimé avec un format d'une hauteur limitée et avec une grosse reliure centrale en métal qui permet de poser le livre à plat, de le lire en gardant les mains libres pour pouvoir montrer un outil ou pour écrire en même temps. Des onglets plastifiés permettent la consultation rapide, pour un usage fréquent sur un bureau. C'est un vrai outil de travail et pas seulement un livre d'outils.

Arcos Ruben & Pherson Randolph (2015), Intelligence communication in the digital age

Titre: Intelligence Communication in the Digital Era: Transforming Security Defence and Business

Sous-titre : Transforming Security Defence and Business

Editeurs : Arcos Rubén & Pherson Randolph H. (Editeurs)

Thème : renseignement

Année de parution : 2015

Isbn :978-1137-52379-2

Editeur : Palgrave (www.palgrave.com)

Prix : ebook 49,99€, papier 63,29€.

Nombre de pages : 114

Point(s) particulier(s) : c'est le premier livre qui évoque de manière dédiée la nécessité d'augmenter la part de la communication dans le renseignement et qui ne soit pas centré sur le style d'écriture.

Contenu : ce livre contient 6 articles sur la dimension communicationnelle de l'intelligence et en particulier sur la manière de présenter l'information. En deux mots, les destinataires des produits d'intelligence ne veulent plus lire de grandes quantités d'information de manière linéaire et demandent des formats numériques à plusieurs niveaux de lecture selon les besoins et l'intérêt pour le thème couvert. Ce livre présente des considérations, de l'organisation et des outils simples pour aborder ce nouveau challenge.

Auteurs :

Les deux éditeurs sont Ruben Arcos et Randolph Pherson. Les autres auteurs sont Jonathan Calof, très connu en IE, Aaron Franck, Mary O'Sullivan et John Pyrik.

Ruben Arcos est professeur de communication à l'Université Juan Carlos University à Madrid. Il est également l'adjoint au directeur du Centre pour les Services d'Intelligence et les Systemes Démocratiques. Il coordonne également le Master en Analyse sur l'intelligence. Il a foundé et dirige le Chapter Scip en Espagne et il est éditeur adjoint de la revue espagnole Inteligencia y securidad: revista de analisis y prospectiva.

Randolph Pherson dirige les sociétés américaines Globalalytica et Pherson Associates. Il devenu récemment un serial writter en intelligence. Il est également très actif dans les conférences internationales et dispenses ses formations à l'international. Il est ainsi au fait des besoins des praticiens et a co-rédigé ce livre très didactique à cet effet. Il a été analyste à la Cia puis National Intelligence Officer en Amérique du Sud.

Lecteurs intéressés : ce livre - en américain, sans version française - intéressera principalement les professionnels du « renseignement » d'Etat, ainsi que les enseignants et étudiants dans les domaines de l'intelligence, de la sécurité nationale et des sciences politiques. Ou simplement celles et ceux qui souhaitent découvrir et comprendre les différentes activités de l'Intelligence.

Avis de Pascal Frion :

Ce livre évoque surtout la communication qui mobilise la technologie, l'évolution des besoins des destinataires des productions dans le renseignement et qui propose des pistes pratiques pour mettre cette aspiration récente et grandissante en oeuvre.

Waltz Edward (2014), Quantitative Intelligence Analysis

Titre: Quantitative intelligence Analysis

Sous-titre : applied analytic models, simulations, and games

Auteur : Edward Waltz

Thème : renseignement, modèles, méthodes

Année de parution : 2014

Isbn : 978-1-4422-3586-1

Editeur : Rowman & Litlefield (www.rowman.com et http://rowman.com/Catalogs/RLSPIES/ ou https://rowman.com/Action/SERIES/RL/SPIES)

Prix : ebook $79,99 et couverture rigide $80.

Nombre de pages : 282

Série / Collection : Spies (Security and Professional Intelligence Education Series). Cette collection s'attache à ne pas « parler » de renseignement à montrer comment le « pratiquer ».

Directeur de collection : Jan Goldman, enseigne à l'université de Georgetown à Washington DC. Il a notamment écrit un dictionnaire sur les mots de l'intelligence (Words of intelligence) en 2011 (seconde édition).

Point(s) particulier(s) : il s'agit d'un manuel, qui contient de nombreuses illustrations synthétiques sur divers modèles pour l'intelligence. Ce livre présente des modèles quantitatifs, sous l'angle méthodique et non sous l'angle mathématique ou statistique. D'ailleurs, cet auteur insiste sur la dimension humaine en donnant des recommandations aux utilisateurs et en évoquant aussi les compétences requises.

Contenu :

Le chapitre 1 introduit la thématique et évoque l'analyse et la synthèse.

Le chapitre 2 présente la modélisation dans les activités d'intelligence.

Les chapitres 3 à 9 inclus présentent une grande variété d'outils, de modèles mentaux, de concepts à prendre en compte, le dixième chapitre propose une mise en oeuvre la modélisation quantitative et le jeu analytique.

Plusieurs études de cas sont utilisées au fil du livre.

Une grosse annexe de 16 pages propose 12 séances détaillées de formation à l'analyse quantitative pour l'intelligence

Auteur : il livre des expériences de ses 40 années de pratiques dans l'industrie et dans la recherche, dont 10 ans en tant que Chief Scientist Intelligence a Bae Systems Technology.

Lecteurs intéressés : anglophones, travaillant dans le domaine du renseignement, de l'intelligence économique, de l'analyse de l'information, ou simplement souhaitant découvrir et comprendre comment ces activités - si utiles aujourd'hui - sont menées. Ce livre sera particulièrement agréable aux lecteurs qui souhaitent créer / adapter leurs propres outils, après la lecture d'une base théorique forte, plutôt que de tomber dans l'outil prêt à l'emploi.

Avis de Pascal Frion : ce livre intéressera les praticiens, les enseignants et les étudiants qui souhaitent découvrir des outils sous l'angle méthodologique et qui sont mis en contexte et éclairés avec une base théorique conséquente.

Major James (2014), Communicating with intelligence: Writing and briefing for national security

Titre: Communicating with intelligence

Sous-titre : Writing and Briefing for National Security

Auteur: James S. Major

Thème : communication écrite, communication orale, renseignement, sécurité nationale

Année de parution : 2014 (seconde édition)

Isbn : 978-1-4422-2662-3

Editeur : Rowman & Litlefield (www.rowman.com et http://rowman.com/Catalogs/RLSPIES/ ou https://rowman.com/Action/SERIES/RL/SPIES)

Prix : ebook $44,99, Papier $45 et couverture rigide $85.

Nombre de pages : 405

Série / Collection : Spies (Security and Professional Intelligence Education Series). Cette collection s'attache à ne pas « parler » de renseignement à montrer comment le « pratiquer ».

Directeur de collection : Jan Goldman, enseigne à l'université de Georgetown à Washington DC. Il a notamment écrit un dictionnaire sur les mots de l'intelligence (Words of intelligence) en 2011 (seconde édition).

Point(s) particulier(s) : cette seconde édition met à jour et enrichit la première édition qui date de 2008.

Contenu : ce livre présente une suite de thèmes et de conseils pour mener une bonne communication écrite et une bonne communication écrite. Le style est clair et synthétique, facile à lire. Le livre se divise en 4 parties : la première partie évoque des éléments fondamentaux à garder entête et à développer. La deuxième partie concerne la communication écrite et la troisième partie concerne la communication orale. La quatrième partie évoque le style de communication et les citations. Chaque chapitre est découpé en une dizaine de parties qui se retrouvent d'un chapitre à l'autre. Des notions fondamentales se conjuguent à des détails pratiques afin de proposer des donner des pistes concrètes et qui en même temps offrent des perspectives pour s'approprier et développer ses propres compétences en les adaptant à nos situations et à nos objectifs.

Auteur : James Major a passé quarante ans dans le monde militaire et dans le civil, dans le domaine de l'intelligence. Il a publié quinze livres publiés par le gouvernement américain, notamment plusieurs sur les techniques de communication écrite et orale. Il a reçu de nombreuses décorations et récompenses. Deux auteurs ont accompagné Major pour des chapitres spécifiques : Solveig Eggerz Bronwfeld et Diana Raschke.

Lecteurs intéressés : les professionnels en poste et ceux qui souhaitent travailler dans les différents métiers du renseignement. Les spécialistes qui veulent découvrir des spécificités culturelles de la communication écrite et orale américaine pourront étudier en creux les différences avec la communication en France.

Avis de Pascal Frion : ce livre présente pas à pas des bonnes pratiques à tenter et les erreurs notoires à éviter. Il ne se limite pas à la communication écrite en intelligence, comme ce thème a déjà été largement couvert récemment. Major nous suggère une approche qui n'est pas la plus naturelle chez les français, car il suggère de commencer par ce que les français considèrent comme une conclusion. La lecture est rendue facile par un résumé en début de chaque chapitre.

Lahneman William and Arcos Ruben (2014), The art of intelligence

Titre: The art of intelligence

2014

Pherson Hibbs Katherine & Pherson Randolph (2013), Critical thinking

Critical Thinking for Strategic Intelligence*

Katherine Hibbs Pherson et Randolph H. Pherson

 

Les auteurs sont un couple d'anciens de la Cia où ils ont eu divers postes à responsabilités.

 

Randy a déjà écrit plusieurs livres, sur les sujets du renseignement, dont « Structured analytic techniques for intelligence analysis** » avec Richards J. Heuer Jr, qui est bien connu pour avoir écrit un ouvrage concernant la psychologie de l'analyse dans le renseignement***.

 

IE et renseignement

Quels sont les liens entre l'intelligence économique et le renseignement ?

Pour les personnes qui n'aiment pas mélanger les genres, il y en a peu. Pour ceux qui intègrent davantage de complexité, certaines compétences et certains contextes, en IE, en activité de Police et dans le renseignement sont similaires. C'est l'intérêt de lire ce livre, afin d'enrichir la théorie et la pratique pour une intelligence économique renouvelée avec un nouveau discours. Il faut bien sûr ne pas oublier que l'IE n'a pas de légitimité pour opérer dans les activités hors du droit, alors que la Police est régulièrement mandatée par la justice de son pays pour des actions interdites au citoyen lambda et que le renseignement mobilise parfois des ressources supplémentaires pour les besoins supérieurs de la nation.

 

Le contenu du livre

Le style du livre est le manuel : il est pratique, simple, facile à lire et contient de nombreux retours d'expériences que nous pouvons souvent appliquer directement pour l'IE.

L'introduction de Charles E. Allen, ancien sous-secrétaire pour l'intelligence et l'analyse du Homeland Security et ancien de la Cia, évoque sans détour qu'il ne faut pas « jeter sa mémoire, ni réciter sans discernement ce qui est connu ou imaginé ». Il considère que le temps en amont de l'information fait gagner un temps considérable en aval.

Les chapitres s'enchainent dans une progression proche du cycle de l'information, sans le suivre de manière stricte. Ainsi, la première partie traite de réflexions sur le client, sur les bonnes questions à se poser, notamment. La deuxième partie aborde les accès à l'information, sans en dresser un catalogue, mais plutôt pour identifier les modèles qui vont aider l'analyse, le type d'information (ainsi qu'une réflexion sur la validation de l'information avant même de l'acquérir !!).

La troisième partie montre un aspect communicationnel du travail de l'analyste pour l'aider à formuler ses travaux et d'envisager de s'être trompé dans son analyse avant de la livrer. La quatrième partie présente des conseils pour présenter son message et pour savoir quand s'arrêter. Enfin, une cinquième partie présente des études de cas, qui restent centrés sur l'anti-terrorisme et qui s'éloigne des aspirations des entreprises.

 

Le livre n'existe qu'en langue anglaise et est abordable pour un français qui ne pratique pas l'anglais fréquemment. Plusieurs illustrations du livres sont téléchargeables à partir d'internet, dans un but de diffusion pédagogique en centre de formation.

 

Commentaires et recommandations

Cet ouvrage a l'intérêt des ouvrages anglo-saxons dans le sens qu'il explicite des situations pratiques qui sont souvent absentes dans les ouvrages français. Ainsi, dans ce livre, un grand nombre de situations, de recommandations et d'observations sont opérationnelles et non incantatoires, comme ont souvent été les discours sur l'IE depuis 20 ans notamment en France. Il a été particulièrement envisagé pour qu'il soit utilisé par des enseignants ou par des professionnels de la formation et pas seulement par des praticiens.

 

Plus particulièrement, cet ouvrage ne tombe pas dans le piège positiviste du ciblage et du filtrage de la veille qui récupère dans un entonnoir une grande quantité d'information pour ensuite la transformer en connaissance. Les auteurs dépassent cette vision simpliste et intègrent des considérations, souvent opérationnelles, pour qu'un analyste, effectue un travail honnête intellectuellement et performant.

 

En intelligence économique, cet ouvrage est pertinent et probablement très utile pour les services de grandes entreprises et de grandes organisations. Il intéressera également les analystes et futures analystes qui veulent découvrir un grand nombre de techniques, de méthodes et de principes de professionnels qui travaillent sur la problématique de comment s'informer professionnellement, individuellement et collectivement, dans un contexte de surinformation associée à de la sousinformation, de pressions et de limitations diverses.

 

Editeur : Sage / CQ Press

Prix : environ 26 euros sur internet

 

 

ouvrages cités :

*Cq Press Sage, 329 p., Isbn: 978-1-4522-2667-5

**Heuer J. Richards Jr. & Pherson Randolph H. (2011), Structured Analytic Techniques for Intelligence Analysis, CQ Press, 343 p., Isbn: 978-1-60871-018-8

***Heuer Richards J. Jr. (1999), Psychology of Intelligence Analysis, Washington, DC: CIA, Center for the Study of Intelligence., p 115, Isbn 1-9296-6700-0

 

Pascal Frion

Acrie

Prunckun Hank (2012), Counterintelligence Theory and Practice

Titre: Counterintelligence Theory and Practice

 

Sous-titre : aucun

 

Auteur: Hank Prunckun

 

Thème : renseignement, traités sous l'angle de la méthodologie

 

Année de parution : 2012

 

Isbn : 978-1-4422-1933-5

 

Editeur : Rowman & Litlefield (www.rowman.com et http://rowman.com/Catalogs/RLSPIES/ ou https://rowman.com/Action/SERIES/RL/SPIES)

 

Prix : ebook $42,99, Papier $44 et couverture rigide $105.

 

Nombre de pages : 239

 

Série / Collection : Spies (Security and Professional Intelligence Education Series). Cette collection s'attache à ne pas « parler » de renseignement mais à montrer comment le « pratiquer ».

 

Directeur de collection : Jan Goldman, enseigne à l'université de Georgetown à Washington DC. Il a notamment écrit un dictionnaire sur les mots de l'intelligence (Words of intelligence) en 2011 (seconde édition).

 

Point(s) particulier(s) :

 

Contenu : ce livre présente de manière synthétique, les bases des activités de contre-intelligence : les défis à relever, les fondamentaux, la théorie sur 3 chapitres. Puis le reste de l'ouvrage comprend 6 chapitres sur la contre intelligence défensive (principes, sécurité physique, sécurité du personnel, sécurité de l'information et sécurité des communications) et 4 sur la contre intelligence offensive (principes, détection, tromperie, neutralisation). Un chapitre sur l'éthique apporte une touche finale et prend de la hauteur sur ce thème.

 

Auteur : Henry (Hank) Prunckun (Ph.D) est « Associate Professor » en analyse et en intelligence à l'école de Police et de Sécurity, au sein de l'Université Charles Stuart à Sydney, en Australie. Né en 1954, il a effectué une large partie de sa carrière dans le renseignement avant de l'enseigner. Ses thèmes de prédilection sont le crime transnational, l'espionnage, le terrorisme, le trafic de drogue, le trafic d'armes et la cybercriminalité.

 

Lecteurs intéressés : étudiants anglophones en renseignement et en criminologie, ou personnes travaillant dans le domaine du renseignement et voulant pratiquer l'anglais.

 

Avis de Pascal Frion : cet ouvrage a un intérêt pour l'intelligence économique défensive, lorsqu'une organisation souhaite empêcher ses concurrents de savoir sur quoi elle travaille et qui souhaite également acquérir des informations sur eux. L'ouvrage est très clair, il présente des schémas faciles à assimiler, des listes de vocabulaire, des photos, de courtes histoires, des citations ainsi que des points clés à retenir. Il couvre les deux aspects de son titre, en montrant de la théorie et des éléments pratiques.